VIDEO. Vrais ou faux dessins de Van Gogh ?

Les Editions du Seuil publient un livre réunissant 65 dessins, présentés comme des œuvres inédites du célèbre peintre néerlandais. Mais le musée qui lui est dédié à Amsterdam y voit des "imitations".

FRANCEINFO

Un livre événement est publié simultanément, jeudi 17 novembre, en France, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Japon. L'ouvrage reproduit 65 dessins présentés comme des œuvres inédites de Vincent Van Gogh qui auraient été peintes durant la période où l'artiste se trouvait en Provence, entre 1888 et son suicide en 1890. Vincent Van Gogh, le brouillard d'Arles, carnet retrouvé a été présenté mardi à Paris par son éditeur français, Le Seuil. Et aussitôt, la controverse a éclaté.

Le musée Van Gogh d'Amsterdam a affirmé que les fameux dessins ne sont pas de la main du célèbre peintre maudit néerlandais. Le musée pointe notamment la qualité de l'encre utilisée, le style des dessins et des erreurs topographiques. "Sur la base d'années de recherches, sur les dessins de Van Gogh dans la collection du musée et à d'autres endroits", les experts "ont conclu que ces dessins sont des imitations", a affirmé le musée néerlandais dans un communiqué.

Bataille d'experts

"Ce n'est pas la première fois que le musée Van Gogh se trompe", a rétorqué l'éditeur de l'ouvrage, Bernard Comment, mettant en avant la qualité des "sommités" mandatées par sa maison d'édition pour expertiser les dessins. La spécialiste de l'œuvre du peintre, la Canadienne Bogomila Welsh-Ovcharov, qui a signé l'ouvrage, a elle aussi défendu son travail d'expertise. 

"Instinctivement, j'ai d'abord refusé de croire à ce que j'avais sous les yeux. Mais, petit à petit, à mesure que je l'examinais de plus près, je fus subjuguée par une émotion inconnue en prenant conscience que ce que je tenais entre les mains était sans aucun doute possible une œuvre de l'un des plus grands artistes modernes", a-t-elle raconté, lors d'une conférence de presse, mardi à Paris.

Un autre expert, le Britannique Ronald Pickvance, grand spécialiste de la période provençale de l'artiste, a également authentifié le carnet. Il s'agit de "la découverte la plus révolutionnaire de l'histoire de l'œuvre de Van Gogh", soutient-il. La bataille d'experts ne fait que commencer. 

Un homme feuillette le livre \"Vincent Van Gogh, le brouillard d\'Arles, carnet retrouvé\", présenté par les éditions du Seuil le 15 novembre 2016 à Paris.
Un homme feuillette le livre "Vincent Van Gogh, le brouillard d'Arles, carnet retrouvé", présenté par les éditions du Seuil le 15 novembre 2016 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)