VIDEO. "Papicha" : "C'est frustrant de pas savoir pourquoi les Algériens ne peuvent pas voir un film qui parle d'eux"

L'histoire de ce film se déroule pendant la guerre civile algérienne. Sa sortie a été annulée en Algérie. Et les actrices de "Papicha” aimeraient bien savoir pourquoi…

BRUT

Le film "Papicha" raconte l'histoire de Nedjma, qui, pendant la décennie noire, rêve de devenir styliste. "Le film, il se passe dans les années 1990, en Algérie. Et ce qu'il se passe à ce moment-là pendant cette période, c'est qu'il y a une montée de l'extrémisme, une montée des radicaux", explique l'actrice Lyna Khoudri.

Les Algériens vont traverser cette période pendant 10 ans. Pendant cette décénie noire vont être comptés des milliers de morts, notamment à cause d'attentats, de couvre-feux... Alors que l'intrigue se déroule pendant cette période sombre, le long-métrage est aujourd'hui censuré en Algérie. Le 18 septembre 2019, la sortie du film y a en effet été annulée. "Au-delà de tout ce que nous, on y a mis de personnel, il y a un devoir de mémoire", estime Lyna Khoudri.

Continuer le combat

Les comédiennes aimeraient comprendre les raisons précises d'une telle censure : "On sait pas du tout si c'est lié à la situation actuelle de l'Algérie ou si c'est parce que c'est des mesures de sécurité." "Du coup c'est frustrant de pas savoir pourquoi les Algériens ne peuvent pas voir un film qui parlent d'eux, de leur survie, de leur espoir", lance Lyna Khourdri.

Malgré les nombreuses interrogations, Lyna Khoudri et Shirine Boutella gardent espoir et croient en un futur meilleur. Elles ont également un regard très bienveillant sur la révolution qui se passe dans le pays depuis février 2019. Lyna Khoudri se souvient d'ailleurs de leur montée des marches : "C'était hyper fort parce qu'au même moment, les Algériens étaient dans les rues, on a eu des pancartes avec 'Papicha, vous avez la Palme d'or de votre peuple.'"

VIDEO. \"Papicha\" : \"C\'est frustrant de pas savoir pourquoi les Algériens ne peuvent pas voir un film qui parle d\'eux\"
VIDEO. "Papicha" : "C'est frustrant de pas savoir pourquoi les Algériens ne peuvent pas voir un film qui parle d'eux" (BRUT)