Vidéo Monica Bellucci s’exprime sur l’évolution de l’image d’icône

Publié
L’actrice italienne Monica Bellucci était ce vendredi 21 octobre à Lyon pour le Festival Lumière. Elle présentait le film ‘The Girl in the Fountain’, où elle joue le rôle principal. Elle revient sur l’évolution des standards dans l’industrie du cinéma.
Brut.
Article rédigé par

L’actrice italienne Monica Bellucci était ce vendredi 21 octobre à Lyon pour le Festival Lumière. Elle présentait le film ‘The Girl in the Fountain’, où elle joue le rôle principal. Elle revient sur l’évolution des standards dans l’industrie du cinéma. 

Quand je suis arrivée, au début je sentais cet a priori très lié au physique, parce que je venais d’un monde qui n’était pas le monde du cinéma. Mais aujourd’hui, tout ça a même complètement changé.” Monica Bellucci était à Lyon pour son invitation à la 14e édition du Festival Lumière, qui s’est déroulé du 15 au 23 octobre dernier. Elle a présenté le film The Girl in the Fountain, où elle y incarne Anita Ekberg, célèbre mannequin suédoise. Brut l’a rencontrée à cette occasion.

“Qu’est-ce qu’il y a derrière les yeux des personnes âgées?”

L’actrice apprécie les changements dans les demandes de l’industrie cinématographique, notamment dans les standards de beauté. “Je pense qu’on est dans un moment de transformation qui est très positif pour ça, dans le sens où je vois qu’on peut continuer des carrières qui sont très, très longues et qu’on n’est plus liées, justement, à cette beauté biologique qui était le diktat de l’époque, et ça donne énormément de liberté. Et d’être une icône, c’est très dangereux, en quelque sorte, parce que tu es fixée sur quelque chose qui est immuable. J’ai envie d’être une comédienne, seulement une comédienne, qui change dans la vie et qui change aussi à l’écran.

Le temps qui passe, ça nous oblige à penser à la maladie, à la mort, à toutes les choses qui nous font peur. Et en même temps, le temps qui passe fait aussi devenir une femme adulte, et après, vieillir. Ça veut dire aussi que tu as la chance de rester en vie et de faire avec… Aujourd’hui, quand je regarde les personnes âgées, je me dis: qu’est-ce qu’il y a derrière leurs yeux? Qu’est-ce qu’ils savent que je ne sais pas? Parce que je suis sûre qu’il y a une manière de regarder la vie quand le physique ne fait plus partie de tout ça qui prend une autre dimension et c’est quelque chose que j’ai envie de découvrir”, ajoute-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.