VIDEO. D’où vient le drapeau LGBT ?

C’est devenu le symbole international du mouvement et de la lutte LGBT. Retour sur les étapes phares de la création du drapeau arc-en-ciel.

Voir la vidéo
brut

"Nous avions besoin de quelque chose qui venait de vous, quelque chose qui exprimait vraiment notre joie". C’est pour cette raison que Gilbert Baker, ancien militaire et activiste LGBT, a pensé, conçu et cousu le drapeau arc-en-ciel. Les tissus sont teints par ses soins, avec des amis, dans un centre communautaire. "Mon don particulier, la couture, est devenu mon activisme", expliquait-il. Finalement, le "Rainbow Flag" flotte pour la première fois le 25 juin 1978, dans les rues de San Francisco, lors de la Pride Parade.

Un emblème confirmé

À la suite de l’assassinat du conseiller municipal de San Francisco Harvey Milk, le drapeau arc-en-ciel s’impose progressivement comme un emblème de la communauté LGBT. En 1979, il perd deux couleurs, le rose et le turquoise, pour n’en compter plus que six. Quinze ans après sa première création, Gilbert Baker réalise une prouesse. En juin 1994, après 4 mois de travail, le militant déploie un étendard de plus d’un kilomètre à l’avant du cortège de la Gay Pride de New York. Pas moins de 10 000 personnes ont payé cinquante dollars chacune afin d’être autorisées à porter ce "ruban gigantesque". "Au-delà de l’histoire, c’est l’ombre du Sida, la maladie a tué ici plus de 220 000 personnes, qui planait dans les rues de New York".

Vingt-et-un ans plus tard, en juin 2015, la Maison Blanche arbore les couleurs du drapeau afin célébrer la légalisation, par la Cour suprême, du mariage pour tous.
À Paris, en juin 2018, dans le quartier du Marais, des passages piétons arc-en-ciel sont vandalisés à l’approche de la Marche des fiertés. En réaction, la maire de Paris, Anne Hidalgo, décide qu’ils resteront de manière permanente.

Un symbole de lutte

Pendant le Mondial de football 2018, six activistes LGBT de nationalités différentes ont recréé le "Rainbow flag" en portant le maillot de leur sélection nationale. Leur geste visait à dénoncer les lois homophobes en vigueur en Russie, pays organisateur de la Coupe du monde. Aujourd’hui, les homosexuels risquent encore la peine de mort dans onze pays.

VIDEO. D’où vient le drapeau LGBT ?
VIDEO. D’où vient le drapeau LGBT ? (BRUT)