VIDEO. Au Mexique, il fait perpétuer l'artisanat ancestral du "popotillo"

C'est son grand-père qui lui a tout appris. José Morales est l'un des seuls artisans du Mexique à perpétuer cet artisanat ancestral.

BRUT

"On doit ressentir un amour profond pour son travail, sans amour, sans plaisir, c'est vraiment difficile de gagner sa vie", confie José Morales. Cet homme est l'un des seuls artisans du Mexique à perpétuer un des arts les plus insolites du Mexique, au pied du volcan Popocatépetl : le popotillo. Il s'agit d'une paille récoltée sur les flancs du volcan Popocatépetl. À chaque récolte, José explique qu'il est nécessaire d'y aller avec toute la famille afin d'alléger la charge de travail.

Quand les gens achètent sans marchander, c'est une très grande satisfaction.

José Morales

à Brut

Il s'agit d'une paille qui pousse de façon sauvage. "On doit la couper et la faire sécher, avant de la teindre", explique l'artisan. "Le tableau du popotillo, c'est simplement une feuille de papier ordinaire, sur laquelle on applique une colle qui s'appelle 'cera de Campeche', une cire extraite du nid des abeilles", ajoute-t-il.

José Morales fait partie des rares artisans du Mexique qui pratiquent à cet art, qu'il a lui-même hérité de sa famille. Pour un tout petit tableau, qui peut servir d'aimant ou de marque-page, il faut compter environ une heure ou 45 minutes de travail.

VIDEO. Au Mexique, il fait perpétuer l\'artisanat ancestral du \"popotillo\"
VIDEO. Au Mexique, il fait perpétuer l'artisanat ancestral du "popotillo" (BRUT)