De la radio à la scène, "Affaire Sensibles" monte sur les planches

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Théâtre : de la radio à la scène, "Affaire Sensibles" monte sur les planches
Article rédigé par
N.Hayter, G.Le Goff, D.Fuet, G.Liaboeuf - France 3
France Télévisions

C'est l'adaptation d'une émission de radio iconique : "Affaire Sensibles", présentée par Fabrice Drouelle, et sa célèbre voix. L'émission est adaptée avec succès au théâtre Tristan Bernard à Paris, interprétée par Fabrice Drouelle en personne. 

Un matin de 1951, Pauline Dubuisson, 24 ans, tue son amant de trois balles. Un fait divers qui défraie la chronique. Sur scène une comédienne incarne Pauline, face à elle le narrateur. Cette voix unique, de nombreux auditeurs la connaissent pour l'émission Affaires Sensibles. Chaque jour, le journaliste Fabrice Drouelle bat des records d'audience. Meurtres, procès, sandales d'état... au total, plus de 700 histoires racontées en six ans. Des faits divers, mais aussi des pépites.

"Affaires sensibles" au Théâtre (FABIENNE RAPPENEAU)

Varier les registres

"Je me disais, raconter des histoires aux gens, trouver des résonnances avec l'actualité, j'étais optimiste. Et la réalité a dépassé mes espérances". De la radio au théâtre, pour Fabrice Drouelle, il n'y a désormais qu'un pas. Pour ce spectacle, le journaliste a choisi trois histoires très différentes, l'affaire Pauline Dubuisson mais aussi les 10 mois d'Edith Cresson à Matignon. L'histoire tragique de Vincent Humbert conclut le spectacle. Amateurs de radio ou de théâtre, ces affaires-là ne devraient pas vous laisser insensibles.

"Affaires sensibles" au Théâtre Tristan Bernard
Avec Fabrice Drouelle et Clémence Thioly

A Partir du 26 août 2021 à 21h
64 Rue du Rocher, 75008 Paris
01 45 22 08 40

"Affaires sensibles" est également adapté à la télévision. Première émission lundi 20 septembre 2021 à 23h sur France 2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.