Restaurants : les étoiles ne les font plus rêver

Les étoiles Michelin semblent laisser un goût amer aux chefs. Après d'autres, c'est Sébastien Bras qui vient d'exprimer son souhait de ne plus figurer dans le guide.

FRANCE 2

Dans les assiettes, rien n'a changé dans ce restaurant de Laguile (Aveyron). Avec sa précision habituelle, le chef Sébastien Bras dresse le plat fétiche de son restaurant. Pourtant, depuis quelques jours, il l'a décidé : il renonce aux trois étoiles décernées par le guide Michelin à ce restaurant en 1999. Récompense suprême devenue trop lourde à porter. "Aujourd'hui, j'ai envie de continuer avec la même exigence, mais le faire de manière plus détendue, plus sereine", explique Sébastien Bras.

Une référence absolue

Un choix inédit que comprennent ses équipes. Avec ou sans étoiles, le chef ne baissera ni le prix du repas ni les effectifs du personnel, ni la qualité. Sébastien Bras n'imaginait pas que son choix choquerait autant dans le monde de la gastronomie. Compliqué à accepter pour le guide Michelin dont les étoiles sont habituellement si convoitées. En 12 ans, ils sont désormais quatre chefs trois étoilés à avoir renoncé au guide Michelin. Mais pour de nombreux jeunes chefs, le guide rouge reste une référence absolue.    

Le JT
Les autres sujets du JT
Yannick Alléno reçoit les trois étoiles du guide Michelin avec le Pavillon Ledoyen, le 2 février 2015.
Yannick Alléno reçoit les trois étoiles du guide Michelin avec le Pavillon Ledoyen, le 2 février 2015. (FRANCOIS MORI/AP/SIPA)