Rachid Taha : la voix du métissage

Le chanteur franco-algérien Rachid Taha est décédé, mercredi 12 septembre, à la suite d'une attaque cardiaque. Il avait 59 ans. Il a marqué la scène française avec le groupe "Carte de séjour" dans les années 1980.

Voir la vidéo

La nouvelle est tombée au matin du mercredi 12 septembre, le chanteur franco-algérien Rachid Taha est décédé à l'âge de 59 ans. Il fusionnait avec talent la musique orientale et le rock. Le chanteur algérien et son groupe Carte de séjour avaient remis au gout du jour Douce France de Charles Trenet. Ils en avaient fait un hymne pour les droits des immigrés en France. "Il va falloir batailler pour arriver à une véritable France républicaine et égalitaire pour tous" déclarait-il alors en 2003.

L'album qu'il préparait sera diffusé à titre posthume début 2019

Il fut aussi l'un des pionniers du rail en France. Son trio avec Khaled et Faudel lui valut un grand succès. Il était en France, une des voix du métissage musical, mêlant rock et rail. Rachid Taha s'est éteint dans la nuit du 11 au 12 septembre à la suite d'une attaque cardiaque. L'album qu'il préparait sera diffusé à titre posthume début 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur algérien Rachid Taha, sur scène à Toulouse, le 21 juin 2009.
Le chanteur algérien Rachid Taha, sur scène à Toulouse, le 21 juin 2009. (REMY GABALDA / AFP)