Que reste-t-il du refuge de Victor Hugo à Guernesey ?

Dimanche 7 avril, la maison de Victor Hugo à Guernesey (Royaume-Uni) rouvrira ses portes au public. L'écrivain y a vécu en exil pendant quinze ans. 

France 3

Hauteville House, sur l'île de Guernesey (Royaume-Uni), est la maison où Victor Hugo a vécu quinze ans en exil. C'est dans cette demeure aux décors somptueux qu'il écrira ses plus grands romans. Il s'y exile avec sa famille après le coup d'État de Napoléon III. La grande bâtisse est encore marquée de sa présence, particulièrement l'extension qu'il a imaginé de toutes pièces : un belvédère duquel il pouvait admirer la mer, devenu le lieu d'écriture de la plupart de ses chefs-d'oeuvre. 

"Le personnage d'Hugo est fascinant"

Il aimait dire qu'un mois de travail à Guernesey était un an de travail à Paris. Il avait entièrement aménagé la maison, comme un théâtre où il avait mis en scène ses combats. Même loin de la France, il restait un farouche opposant au Second Empire. Au mur, on peut lire une de ses devises : "L'espoir est ma force". Abîmée par les embruns et par l'usure du temps, il a fallu rénover la maison pendant dix-huit mois. "Il faut qu'on garde le côté 'bricolé' de Victor Hugo et la patine du temps", confie Gérard Audinet, le directeur des Maisons de Victor Hugo. Les artisans sont donc restés fidèles à son esprit. "Le personnage d'Hugo est fascinant", déclare avec passion Rémy Brazet, tapissier. La maison de Guernesy reste un emblème de son génie créatif. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le jardin de la maison de Victor Hugo à Guernesey.
Le jardin de la maison de Victor Hugo à Guernesey. (France 3)