"On veut bien grandir, mais pas vieillir" : des milliers de fans réunis à Paris pour la quatrième édition du Comic Con

La quatrième édition du Comic Con a lieu jusqu'à dimanche à Paris, à la grande halle de la Villette. Un rendez-vous devenu incontournable pour des dizaines de milliers de fans de BD, films ou dessins animés.

Le Comic Con est l\'occasion de croiser de très nombreux fans de cosplay.
Le Comic Con est l'occasion de croiser de très nombreux fans de cosplay. (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Si dans l'intimité vous portez encore un pyjama Spiderman, quelque soit votre âge, c'est clairement l'endroit où il faut aller. La quatrième édition du Comic Con a lieu à Paris à la grande halle de la Villette, du 26 au 28 octobre. Trois jours pour rencontrer une centaine d'exposants, des auteurs, des acteurs de séries, et participer à des dédicaces et des conférences. C'est aussi l'occasion de s'offrir une belle plongée dans l'univers des comics américains.

Le paradis du cosplay

Dans les allées, les fans de cosplay sont partout. Cette pratique consiste à se déguiser comme un héros de jeu vidéo, de film ou de BD. Au détour d'un stand, on tombe ainsi sur Harley Queen. "Je suis une méchante dans Batman, l'amoureuse du Joker." Car oui, les supers-vilains ont aussi la côte. Plus que Superman ? "Je ne l'aime pas du tout. Trop lisse, trop parfait. Et puis le slip par dessus le pantalon, c'est pas possible."

Justement, une cape rouge se promène un peu plus loin, mais pas celle de Superman. "Je suis Supergirl, c'est sa cousine ! C'est un personnage qui dit : 'Je suis sexy, je suis forte et je vous emmerde'." Alors que penserait Supergirl du mouvement MeToo ? "Je pense qu'elle serait d'accord effectivement." L'occasion de discuter un peu plus du cosplay avec cette cosplayeuse professionnelle. "Oui, on peut vivre du cosplay. Ça peut aller du Smic à... un bon salaire." Nous n'en saurons pas plus.

Le Comic Con est aussi un gigantesque marché aux objets tirés de l\'univers des comics.
Le Comic Con est aussi un gigantesque marché aux objets tirés de l'univers des comics. (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Le Comic Con est aussi l'occasion de rencontrer des auteurs, des dessinateurs ou des scénaristes comme l'américain Dan Jurgens, auteur d'une BD devenue culte : La mort de Superman, publiée dans les années 1990. Il ne s'en cache pas : "Je suis fier de ça. D'ailleurs on en parle encore plus 20 ans après et c'était vraiment une bonne histoire de Superman. Superman n'est pas parfait, il n'est pas ennuyeux, il peut même être cool."

Superman représente l'espoir pour chacun d'entre nous. Nous devons être meilleurs, le monde doit être meilleur. Et c'est cela que Superman incarne.Dan Jurgensà franceinfo

Trente euros la photo dédicacée 

Les héros de Marvel sont aussi de la partie : Spider-Man ou encore Captain America. Ce dernier précise qu'il est "aide-soignant dans la vie civile". Un super héros du quotidien en somme. Un peu plus loin, des centaines de personnes font la queue. Ils viennent prendre une photo, qui leur a coûté une trentaine d'euros, avec Shannen Doherty. L'actrice américaine a joué les rôles de Prue Halliwell dans la série Charmed, mais aussi Brenda Walsh dans Beverly Hills, ou encore Jenny dans La petite maison dans la prairie.

Wonder Woman, dans la file d\'attente pour rencontrer Shannen Doherty.
Wonder Woman, dans la file d'attente pour rencontrer Shannen Doherty. (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Les comics américains ne sont pas les seuls mis à l'honneur à Paris. Certains personnages de mangas japonais sont représentés. Les Pokémon ont toujours leurs fans inconditionnels. "Et même à 26 ans" assure un jeune homme au stand karaoké, alors qu'il entonne la chanson du générique du dessin animé. "Ça fait 16 ans que je la chante. On veut bien grandir, mais pas vieillir".

35 000 visiteurs sont attendus sur les trois jours de convention.