Musée d'Elne : la mairie victime de faussaires

La collection du musée Étienne Terrus d'Elne (Pyrénées-Orientales) est pour moitié composée de faux. D'autres peintres de la région pourraient aussi avoir été victimes d'un réseau de faussaires.

Voir la vidéo
France 2

Le musée Terrus est au cœur de l'actualité, et il s'en serait bien passé. Localisé à Elne (Pyrénées-Orientales), ville natale du peintre, il accueille en effet 82 faux tableaux, soit la moitié de la collection. Au total, le préjudice total s'élèverait à environ 160 000 euros. Les faux tableaux sont désormais gardés à la gendarmerie.

Le réseau pourrait être encore plus vaste

Plusieurs typologies de faux ont été repérées. Certains sont ainsi des imitations relativement grossières du style du peintre, tandis que d'autres sont des tableaux d'autres artistes, signés a posteriori. Les Amis du Musée Terrus craignent que cette affaire nuise à l'image du musée et décourage les souscripteurs. La mairie a porté plainte et la justice va désormais devoir faire son travail.

Plusieurs autres peintres régionaux pourraient aussi avoir été copiés. Le musée Terrus pourrait donc être au cœur d'une affaire encore plus large et se trouver au centre d'un vaste réseau d'escroquerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des tableaux du musée Terrus, à Elne (Pyrénées-Orientales), signés du peintre Étienne Terrus, soupçonnés d\'être des faux.
Des tableaux du musée Terrus, à Elne (Pyrénées-Orientales), signés du peintre Étienne Terrus, soupçonnés d'être des faux. (FRANCE 2)