Cet article date de plus de trois ans.

Mai-68 : une révolution par les affiches et les mots

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Mai-68 : une révolution par les affiches et les mots
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Mai-68 peut être analysé à travers les slogans de l'époque. Certains sont toujours aussi connus, les évènements de 1968 ont aussi été l'occasion d'une révolution des mots.

Les slogans de Mai-68 sont toujours aussi marquants 50 ans après. "Sois jeune et tais-toi", "La lutte continue", "A bas les cadences infernales", "Nous sommes le pouvoir", autant de mots d'ordre et d'affiches qui sont entrés dans la mémoire collective. La plupart des images emblématiques ont été produites aux beaux-arts de Paris. Pendant 46 jours, étudiants et artistes vont occuper l'école et créer un atelier populaire.

"La chienlit c'est lui !"

Dans cette fabrique d'affiches et de mots d'ordre, la révolte est mise en image et les meilleurs projets sont sélectionnés en assemblée générale. Souvent, ils réagissent à l'actualité du jour. Comme le 19 mai 1968, lorsque Pompidou reprend la déclaration que de Gaulle vient de faire en Conseil des ministres : "La réforme oui, la chienlit non". Dès le lendemain, l'atelier tourne en dérision le pouvoir gaulliste. Dans la nuit, plus de 3 000 affiches "La chienlit c'est lui !" sont collées sur les murs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.