"Les confins du monde" : retour sur la guerre d’Indochine

"Les confins du monde", dernier film de Guillaume Nicloux, sera projeté durant la quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes (Alpes-Maritimes). Gaspard Ulliel est l’acteur principal de ce long-métrage qui parle de la guerre d’Indochine.

FRANCE 3

"Les confins du monde", le dernier film de Guillaume Nicloux, devrait sortir en salle en octobre prochain. Son acteur principal a un physique de mannequin, son premier métier. À 34 ans, il a une carrière d’acteur impressionnante. 25 films à ce jour pour Gaspard Ulliel, présent pour la sixième fois à Cannes. Cette fois, il joue le rôle d’un soldat français engagé dans la guerre d’Indochine en 1945. Un homme, seul survivant d’un massacre et animé d’un terrible désir de vengeance. "Dès la première séquence, il revient un peu d’entre les morts, explique l’acteur. On le voit surgir d’un charnier et il y a donc le côté fantomatique du personnage qui revient du début à la fin."

Un film tourné en pleine jungle

Une histoire, librement inspirée du destin d’un homme, Roger Vandenberghe, surnommé Vanden ou le tigre noir. Un meneur d’hommes, fin stratège, célèbre pour avoir utilisé contre le Vietminh ses propres méthodes de guérilla, y compris les plus cruelles. Le film a été tourné en pleine jungle au Vietnam, sans coup de feu nécessaire pour montrer la barbarie d’une guerre qui dura sept ans et sept mois.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le film a été tourné en pleine jungle.
Le film a été tourné en pleine jungle. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)