Lara Croft : une héroïne féministe ?

De ses débuts en 1996, au nouveau film de Roar Uthaug, dans les salles depuis le 14 mars, la trajectoire et l’apparence de l’héroïne Lara Croft ont bien changé.

Voir la vidéo

. Elle naît en 1996… et devait, à l’origine, être un homme, inspiré par le personnage d’Indiana Jones.

Dès sa sortie, Lara Croft connaît un grand succès, et devient un objet de pop-culture. Elle fera plus de 1200 fois la couverture de magazines en 20 ans.  

De la sexualisation à l’émancipation

Toby Gard, le créateur du personnage n’apprécie pas la dérive qui sexualise le personnage, comme il le raconte : « Je pense que nous avons traité Lara avec beaucoup de respect. Elle était sexy, mais en même temps, elle n’était jamais aguicheuse. Elle était juste forte et par conséquent intéressante juste en étant elle-même. » 

Et pourtant, en 2001, lors de la sortie du premier film adapté du jeu, avec Angelina Jolie dans le rôle-titre, la comédienne est obligée de porter des soutiens-gorge rembourrés. 

Tout change en 2013, lorsque la création du jeu passe aux mains du studio Crystal Dynamics. 

Pour la première fois, Lara Croft  abandonne le mini-short au profit d’un treillis. 

Son 10ème jeu revient à ses origines et devient le plus gros succès de la saga… mais fait polémique car elle est victime d’une tentative de viol. 

Aujourd’hui, 22 ans après sa création, elle est de retour sur grand écran, incarnée par Alicia Vikander, qui a effectué la plupart des cascades elle-même : « J’ai un peu observé des athlètes féminines et des femmes que j’ai rencontrées, des cascadeuses de cinéma. J’avais besoin d’avoir ce genre de physique pour être crédible, si on veut avoir des cascades plus réalistes. » 

Le film offre une vision moins érotisée de l’héroïne, comme l’explique Alicia Vikander : «  Elle a beaucoup changé au fil des jeux, du premier film, de la version reboot du jeu à notre film. Parce que je pense que les temps ont changé, le contexte dans lequel nous vivons et le point de vue à la fois des femmes et des hommes a changé. »

De ses débuts en 1996, au nouveau film de Roar Uthaug, dans les salles depuis le 14 mars 2018, la trajectoire et l’apparence de l’héroïne Lara Croft ont bien changé.
De ses débuts en 1996, au nouveau film de Roar Uthaug, dans les salles depuis le 14 mars 2018, la trajectoire et l’apparence de l’héroïne Lara Croft ont bien changé. (BRUT)