Invité du Soir 3 : Marc Weiztmann, auteur de "Un temps pour haïr"

Marc Weiztman, journaliste et écrivain, est l'invité du Soir 3 pour évoquer son dernier essai "Un temps pour haïr".

"Une image me reste, une image de la semaine dernière. On voyait quelques milliers de manifestants sur les Champs-Elysées, coincés dans une espèce de nasse. Impossible pour eux d'aller jusqu'à L'Étoile ou la place de la Concorde, car la police bloquait le passage. Ils devaient donc arpenter sans pouvoir ne rien faire l'avenue des Champs-Elysées, avec les magasins de luxe entre eux. Je trouve cette image extrêmement symbolise de la situation", explique Marc Weiztmann concernant le mouvement des "gilets jaunes". "Tous ceux qui ont vécu dans ce pays depuis 40 ans peuvent comprendre le niveau de colère atteint. Pourquoi ça explose maintenant ? Il y aurait beaucoup de raisons. Les réseaux sociaux, les réseaux politiques (...), un ras-le-bol généralisé (...) et une tension post-attentat", selon lui.

Un "précipité de la fureur"

"Ce qui est angoissant, c'est la concomitance des événements. À Strasbourg (Bas-Rhin), on a eu l'attentat islamiste. La veille, un cimetière juif a été vandalisé, probablement par un réseau d'extrême droite si on en croit les croix gammées, à une quinzaine de kilomètres de Strasbourg. On a les "gilets jaunes" qui construisent des théories complotistes sur l'attentat. On a une sorte de précipité de la fureur, qui ne se donne pas de sens particulier", détaille le journaliste-écrivain, qui note une "même dynamique de rage chez les gens qui se radicalisent et chez les émeutiers, de détruire ceux qui passent pour les représentants de la démocratie".

"Un temps pour haïr" est disponible aux éditions Grasset

Le JT
Les autres sujets du JT
Marc Weiztmann, journaliste et écrivain, est l\'auteur de \"Un temps pour haïr\".
Marc Weiztmann, journaliste et écrivain, est l'auteur de "Un temps pour haïr". (FRANCE 3)