Feuilleton : strass et paillettes à la campagne (1/5)

À Kirrwiller (Bas-Rhin), un cabaret alsacien est presque aussi connu que les établissements parisiens. Immersion au coeur du spectacle.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En Alsace, un petit dancing familial est devenu au fil du temps le troisième plus grand cabaret de France, après le Moulin Rouge et le Lido. Le Royal Palace accueille des spectateurs de l'Europe entière. Derrière cette réussite, il y a Pierre Meyer, un passionné aujourd'hui encore sidéré de voir où il est arrivé. Kirrwiller (Bas-Rhin) est connu pour son cabaret.

Le succès au rendez-vous

L'aventure de Pierre Meyer a commencé il y a 37 ans. "On est parti ici avec 1 200m2. Aujourd'hui, on se retrouve avec plus de 8 000m2", commente l'intéressé. Il était cuisinier dans le restaurant-dancing de ses parents. En 1980, il a l'idée de faire venir des danseuses de Paris. Le succès est au rendez-vous et aujourd'hui, plus de 200 000 personnes se pressent chaque année au cabaret. Pierre tient à accueillir lui-même les visiteurs d'un soir. "Quand je vois tout ce monde qui arrive tous les jours, je me demande d'où ils viennent", confie-t-il étonné. La salle est passée de 300 à 1 000 places. Sur scène, on peut admirer une quarantaine d'artistes employés à plein temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
cabaret 
cabaret  (FRANCE 2)