Cirques : la piste aux écoliers

L’école du cirque Arlette Gruss est une école pas comme les autres. Itinérante, elle accompagne les petits artistes, de la maternelle à la primaire.

France 2

À seulement huit et treize ans, ces deux petits artistes du cirque Arlette Gruss illuminent la piste aux étoiles. Ils se produisent comme des professionnels et laissent les spectateurs sous le charme. Les figures sont répétées pendant des heures… pas d’autre moyen pour s’assurer un bel avenir dans le milieu. Un dévouement qui rend fiers aussi leurs parents.

Rythme effréné

Mais à côté, il y a aussi une vie d’écolier. Plus ordinaire. Une caravane aménagée a été transformée en salle de classe, où ils étudient toute l’année. Douze enfants aux nationalités variées, du Polonais à l’Italien en passant par l’Espagnol. Peu parlent français. Un défi pour la professeure, alors que tous n’ont pas le même âge.

Tous doivent apprendre à être autonomes. Débrouillards et déterminés, ils doivent parfois cumuler deux spectacles, cinq heures de classe, entraînement et devoir en une seule journée. Les enfants disent être habitués. L’école s’arrête après le CM2. Ensuite ils rejoignent un collège fixe.

Le JT
Les autres sujets du JT
L’école du cirque Arlette Gruss est une école pas comme les autres. Itinérante, elle accompagne les petits artistes, de la maternelle à la primaire.
L’école du cirque Arlette Gruss est une école pas comme les autres. Itinérante, elle accompagne les petits artistes, de la maternelle à la primaire. (France 2)