Alpes-Maritimes : le Palais Bulles de Pierre Cardin

Un palais fait de bulles aux sphères généreuses évoquant les formes féminines, est niché sur les hauteurs de Théoule-sur-mer (Alpes-Maritimes).

Voir la vidéo
France 2

Des bulles de lumière au cœur d'une roche ocre éclatent aux quatre coins de l'édifice. Bienvenue au Palais Bulles. La folie des rondeurs, c'est celle d'Antti Lovag, un architecte finlandais avant-gardiste installé sur la côte d'Azur dans les années 1970. En 1992, celui qui avait commandé les travaux vend la maison au couturier Pierre Cardin. Il en fait sa source d'inspiration. "Elle est faite comme le corps humain [...], il y a un cerveau, il y a un cœur", narre-t-il.

"Tout est rond"

Aujourd'hui, le palais bulle n'est plus habité. C'est Jean-Pascal Hesse, un proche de Pierre Cardin, qui est chargé de faire vivre le lieu. 2 000 mètres carrés de surface habitable, les pièces sont bercées de lumière. Il n'y a pas de volets, ni de rideaux mais la plupart des fenêtres s'ouvrent. Au détour des couloirs, douze suites se succèdent. "Nous avons dans toutes les suites, un lit rond avec des sanitaires ronds, la baignoire ronde...Tout est rond", décrit Jean-Pascal Hesse. Ces derniers temps, le Palais Bulles est surtout le théâtre d’événements prestigieux mais depuis plusieurs années, il est en vente. Une folie estimée entre 300 et 350 millions d'euros

Le JT
Les autres sujets du JT