Un ancien des forces spéciales réapprend à vivre après une amputation

Cyril a perdu ses deux jambes lors d'une opération avec les forces spéciales au Moyen-Orient. Depuis, il se reconstruit et fait tout pour avoir une vie normale.

FRANCE 2

Les deux soldats morts lors de la libération des otages au Burkina Faso étaient des membres des commandos. Un corps d'élite, une unité spéciale de l'armée française. France 2 est allée à la rencontre d'un soldat, ancien membre des forces spéciales, qui a été amputé des deux jambes il y a trois ans à la suite d'une opération sur le terrain. Depuis, il tente de se reconstruire grâce au sport avec le but de se surpasser et de ne jamais abandonner.

"Je peux tomber 10 fois, je me relèverai 10 fois"

"Je vois que j'ai les jambes arrachées, que je suis brûlé. Je m'extrais comme je peux de la zone où ça a pété", raconte Cyril. Ensuite, ses frères d'armes viennent le médicaliser et lui sauver la vie. Depuis, il s'efforce d'avoir une vie normale, en étant autonome et en s'inspirant de l'état d'esprit combatif acquis avec les forces spéciales. "Je peux tomber 10 fois, je me relèverai 10 fois", assure-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires de la base française de Gao au Mali, en août 2018. 
Des militaires de la base française de Gao au Mali, en août 2018.  (FRED MARIE / HANS LUCAS / AFP)