Tribune de militaires dans "Valeurs actuelles" : les sanctions annoncées sont "légitimes et méritées", selon le général Jérôme Pellistrandi

Le rédacteur en chef de la revue "Défense nationale" estime que l'initiative des signataires a causé du tort à l'institution et qu'"il faut frapper fort" pour rappeler "la règle du jeu".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Armée (illustration). (NATHANAEL CHARBONNIER / RADIOFRANCE)

Le chef d'état-major des Armées, François Lecointre, annonce dans les colonnes du Parisien [article payant] que les 18 militaires en activité à l'origine de la tribune parue dans Valeurs actuelles la semaine dernière passeront devant un conseil militaire et recevront des sanctions disciplinaires proportionnelles à leur grade. "Ce sont des sanctions légitimes et qui sont méritées", estime le général Général Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de la revue Défense nationale, jeudi 29 avril sur franceinfo. "Il faut frapper fort", selon lui.

franceinfo : Que pensez-vous de la réaction du chef d'état-major des Armées ?

Jérôme Pellistrandi : Ce sont des sanctions légitimes et qui sont méritées car ces officiers ont outrepassé leur devoir de réserve, ils se sont positionnés sur un plan politicien et, on le voit avec cette polémique qui ne cesse d’enfler, ils ont causé un tort immense à l’image de l’institution militaire. Donc, ils méritent d’être sanctionnés.

L'armée a l'habitude de régler ses problèmes en interne… Cette tribune a-t-elle fait des dégâts ?

Elle a fait des dégâts, par le contenu du texte, mais aussi par l'instrumentalisation qui en a été faite par des partis politiques situés aux deux extrêmes. C’est quelque chose qui a fragilisé l’institution militaire qui dispose d’une excellente image de marque dans l’opinion publique. L’institution militaire n’a rien à voir avec ce groupe de généraux. Le texte est extrêmement agressif.

Parmi les signataires de cette tribune, 18 militaires en activité, dont quatre officiers. Les sanctions seront plus fortes pour les plus gradés ?

Il faut frapper fort. Ce qui fait la force de nos armées, c’est leur unité, leur loyauté et le fait qu’elles ont l'esprit républicain. Elles sont au service de la Nation, au service des Français. Il est donc nécessaire de rappeler la règle du jeu, cela n’exclut pas d’avoir une opinion, mais là, ce texte est un texte dangereux. Nos armées n’ont rien à voir avec ce groupuscule.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.