Strasbourg : après le drame, la vie continue

Le maire de Strasbourg (Bas-Rhin) espère une réouverture du marché de Noël vendredi 14 décembre. En attendant, peu à peu, la vie reprend dans la ville meurtrie. Les sites culturels et sportifs ont rouvert, même si les mesures de sécurité sont renforcées partout.

FRANCE 3

Ce groupe de retraités déambule dans les rues désenchantées de la capitale alsacienne, Strasbourg (Bas-Rhin), comme dans un décor privé de sa magie. Aux pieds de la cathédrale, les rares touristes croisent des patrouilles de police dans les allées d'un marché de Noël fermé. Le groupe de Nantais (Loire-Atlantique)  a maintenu son voyage strasbourgeois et leur guide local fait de son mieux pour qu'ils en gardent un bon souvenir. Mais Strasbourg éprouve un deuil douloureux et n'oublie pas que le terroriste court toujours.

Rester digne d'une histoire multicentenaire

Jeudi 13 décembre, la plupart des commerces ont rouvert leurs portes, avec à cœur l'espoir que le marché de Noël rouvre plus vite. "Je pense que pour l'ambiance de la ville, ce sera positif. Ҫa va ramener un peu de fête et de joie pour les derniers jours", affirme une commerçante. Malgré le deuil et la chasse à l'homme, la ville veut rester digne d'une histoire vieille de 450 ans, Strasbourg capitale féérique de Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des forces de l\'ordre dans les rues de Strasbourg (Bas-Rhin), sur les lieux de l\'attentat, le 13 décembre 2018.
Des forces de l'ordre dans les rues de Strasbourg (Bas-Rhin), sur les lieux de l'attentat, le 13 décembre 2018. (PATRICK HERTZOG / AFP)