Sous-marins : Paris rappelle son ambassadeur aux États-Unis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
vahramian colere
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Vahramian - franceinfo
France Télévisions

La tempête diplomatique déclenchée par l'annulation du contrat du siècle portant sur 12 sous-marins auprès de Naval Group ne se calme pas. La France se sent trahie et rappelé vendredi 17 septembre ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis. Une première.

C'est une décision sans précédent. Jamais la France n'avait rappelé son ambassadeur aux États-Unis. Le rappel d'un ambassadeur, c'est juste avant la rupture des relations entre deux pays. Même en 2003, lors de la crise en Irak, la France n'avait pas fait cela. La France veut faire savoir qu'elle est très en colère. Ce geste veut marquer la furie de Paris.

Washington attend que les Français se calment

La France est furieuse, non seulement parce qu'il y a un contrat commercial de 12 sous-marins militaires en jeu, mais aussi parce qu'il y a des intérêts stratégiques fondamentaux. La France a investi dans la zone indopacifique et elle est chassée sans ménagement d'un partenariat de la plus haute importance. La France va continuer à montrer sa colère. Les Américains n'ont pas mesuré l'impact qu'avait leur décision sur les Français. Ils attendent simplement que la colère passe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.