Soldat tué au Mali : un hommage solennel rendu au caporal-chef Maxime Blasco aux Invalides

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Soldat tué au Mali : un hommage solennel rendu au caporal-chef Maxime Blasco aux Invalides
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Sylvain, T. Souman, M. Anglade, P-J. Perrin, M. Marini - France 2
France Télévisions

La nation a rendu hommage, mercredi 29 septembre, au sergent Maxime Blasco, tué lors d'une opération de Barkhane au Mali le 24 septembre. La cérémonie, présidée par Emmanuel Macron, a eu lieu aux Invalides, à Paris. 

Portée par ses frères d'armes, la dépouille du caporal-chef Maxime Blasco est entrée, mercredi 29 septembre, dans la cour des Invalides, à Paris. La nation a rendu un hommage solennel à ce chasseur alpin de 34 ans tombé au Mali, vendredi 24 septembre. Emmanuel Macron l'a décoré à titre posthume de la Légion d'honneur au cours de cette cérémonie. Maxime Blasco avait notamment sauvé deux de ses camarades il y a deux ans, après le crash de leur hélicoptère en opération.

Sa compagne souhaite l'épouser à titre posthume

Quelques minutes plus tôt, sur le pont Alexandre III, le monde militaire a salué sa dépouille, mais son histoire a aussi bouleversé des anonymes, venus lui rendre hommage près des Invalides. La famille de Maxime Blasco a été saluée par le chef de l'État. Le sergent laisse derrière lui un fils de 8 ans et une compagne, Alexandra, qui souhaite l'épouser à titre posthume. "Mon fils, quand je lui ai dit que je faisais cette demande, il a crié de joie, il était content. C'est ce qu'il a voulu, je me dis que c'est important pour nous reconstruire", a-t-elle confié. Les parents de Maxime Blasco ont désormais un souhait : entendre ceux qui ont accompagné leur fils dans sa dernière mission.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.