Si je voulais acheter une arme à feu dans le monde…

Si aux États-Unis le port d’une arme à feu est garanti par la Constitution, dans le monde, les législations diffèrent d’un pays à l’autre. 

Voir la vidéo

À chaque fusillade de masse, le débat sur les armes à feu revient sur le devant de la scène aux États-Unis. Le 14 février dernier, un ancien élève d’un lycée de Parkland, en Floride, a ouvert le feu dans l’établissement causant la mort de 17 personnes. Dans ce pays, les armes à feu font en effet partie du quotidien des Américains. Le droit de posséder une arme est inscrit dans la Constitution. Plus précisément, il s’agit du Deuxième amendement qui garantie le port d’arme, souvent brandi comme étendard par les militants pro-armes : "Lorsque quelqu'un brime le droit des autres dans ce pays de posséder et de porter une arme, c'est une violation de nos droits, de nos libertés civiles."

Néanmoins, chaque État a ses propres lois sur l’achat d’armes à feu. En Virginie par exemple, la loi est particulièrement permissive. Seuls l’âge et la nationalité sont contrôlés dans les armureries. Il n’est pas donc pas nécessaire de posséder un permis pour acheter une carabine, un pistolet ou un fusil d’assaut. En Californie au contraire, un permis est nécessaire. Son obtention n’est faite que sous certaines conditions et la décision revient entièrement aux autorités locales. 

Et ailleurs ?

Au Japon pour avoir le droit d’acheter un fusil de chasse ou une carabine à air comprimé, le futur acquéreur doit posséder un casier judiciaire vierge, passer des tests psychiatriques, passer des tests écrits, effectuer un dépistage de drogue et réussir un examen de tir. Les autres armes à feu sont interdites.

Singapour a l'une des législations les plus sévères en matière de contrôle des armes à feu dans le monde. Leur vente est en effet interdite aux particuliers. Les contrevenants risquent la prison et les coups de canne. D’autre part, l’utilisation d’une arme à feu est passible de la peine de mort. Pour posséder des armes à feu ou les importer, les exporter, les fabriquer, les réparer ou les vendre, une licence est nécessaire. Les agents de délivrance des permis ont également le pouvoir de refuser de délivrer une licence ou de la suspendre ou de l’annuler sans donner de raison.

En France, les armes à feu sont classées en trois catégories. Tout acquéreur potentiel doit fournir un casier judiciaire vierge, quelle que soit l'arme qu'il veut acheter. Pour acheter une arme de catégorie C, il faut détenir un permis de chasse ou une licence dans une fédération de tir. Pour une arme de catégorie B, en plus d’une licence dans une fédération de tir sportif, il est nécessaire de présenter des garanties sur son état psychologique et obtenir une autorisation délivrée par la préfecture. Enfin, la vente d’armes de catégorie A, les plus dangereuses, est interdite aux particuliers.

Si je voulais acheter une arme dans le monde...
Si je voulais acheter une arme dans le monde... (BRUT)