Pays-Bas : un attentat terroriste déjoué

Aux Pays-Bas, le parquet a annoncé avoir déjoué un attentat de grande ampleur après l'arrestation, jeudi 27 septembre, de sept personnes soupçonnées d'avoir envisagé une attaque terroriste. 

FRANCE 2

Sept personnes suspectées de préparer un attentat ont été arrêtées jeudi 27 septembre aux Pays-Bas. Le parquet de Rotterdam a indiqué qu'elles visaient un événement de grande ampleur. Le journaliste Valéry Lerouge, envoyé spécial à Rotterdam (Pays-Bas), fait le point. "Certains évoquent ici le semi-marathon d'Amsterdam, mais cela reste des supputations. Une certitude : les sept hommes étaient dans le collimateur des services de renseignement depuis six mois. Ils étaient suivis de près et semblaient prêts à passer à l'action. Ils cherchaient des fusils d'assaut et du matériel pour fabriquer des explosifs. C'est pour cela que les policiers ont précipité cette opération de grande envergure", explique-t-il. Les perquisitions ont confirmé leurs craintes.

400 policiers déployés dans l'est et dans le sud

L'opération des forces spéciales a été spectaculaire et coordonnée. Au même moment, 400 policiers néerlandais perquisitionnent plusieurs domiciles à Arnhem, dans l'est du pays, et à Weert, dans le sud. Sept hommes ont été arrêtés. Ils ont entre 21 et 34 ans. Une camionnette de location suspecte, immatriculée en France, a été saisie par les enquêteurs, qui ont également mis la main sur un important arsenal chimique.

Le principal suspect est bien connu des services de police. D'origine irakienne, il a été condamné en 2016 pour avoir tenté de se rendre en Syrie et pour financement du jihadisme. Il ciblait un événement important aux Pays-Bas, selon les autorités. Les services de renseignement néerlandais sont à cran. Ils ont déjà déjoué un attentat en juin dernier et une attaque au couteau a été commise à la gare d'Amsterdam il y a trois semaines. Les sept suspects resteront en garde à vue au moins jusqu'à dimanche 30 septembre avant d'être présentés à un juge d'instruction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers en faction le 20 novembre 2015, à Rotterdam. Le niveau d\'alerte aux attentats aux Pays-Bas est, depuis mars 2013, un cran en-dessous du niveau maximum. 
Des policiers en faction le 20 novembre 2015, à Rotterdam. Le niveau d'alerte aux attentats aux Pays-Bas est, depuis mars 2013, un cran en-dessous du niveau maximum.  (BAS CZERWINSKI / ANP)