Militaires tués en Libye : des hommes qui mènent des opérations secrètes en territoire étranger

Sur le plateau de France 2, la journaliste Stéphanie Perez nous explique les missions de ces soldats qui agissent dans l'ombre et le plus grand secret.

France 2

Trois soldats français ont été tués en Libye au cours d'une mission, ce dimanche 17 juillet. Une information confirmée par le président de la République ce matin. C'est la première fois qu'une présence française dans ce pays est officiellement confirmée. "La France reste très discrète sur les effectifs de ses hommes, mais il y a les espions du service action de la DGSE, près de 800 agents qui agissent en civil, et puis il y a les soldats des forces spéciales, près de 3 000 militaires qui agissent, eux, en uniforme", explique Stéphanie Perez sur le plateau de France 2.

Lutte contre le jihadisme

Ces militaires sont déployés sur les terrains où la France lutte contre le jihadisme. "En Libye, on l'a vu, mais aussi au Mali, au Niger, au Tchad, en Côte d'Ivoire, mais aussi au Burkina Faso. Et on les retrouve en Irak et en Syrie où opère le groupe État islamique", détaille la journaliste de France 2.
Chaque groupe a sa spécialité, mais en Irak, par exemple, les forces spéciales forment les groupes d'opposition kurdes au maniement des armes.

Le JT
Les autres sujets du JT