Forces spéciales : témoignages des hommes de l'ombre

France 2 a pu suivre en exclusivité un entraînement des agents des forces spéciales terrestres

FRANCE 2

Dans la région de Pau, des soldats des trois régiments des forces spéciales terrestres ont pour mission de débusquer une cellule terroriste cachée dans un immeuble. Il s'agit d'un entraînement intensif pour ces hommes dont la devise est "L'engagement de l'extrême". Nous ne verrons pas leurs visages, mais ils ont accepté de confier leurs motivations au micro de France 2.

L'élite de l'armée française

Fabio est pilote. Il a décidé d'intégrer les opérations spéciales pour le "dépassement de soi au travers des différents théâtres d'opérations". Il a appris à surmonter son appréhension, mais il sait que pour sa femme, c'est plus difficile. Chaque départ est une épreuve. "Mon épouse ne sait pas où je suis déployé. Elle connaît le risque et la valeur de mon engagement", confie le pilote.

Pour Gaston, c'est le goût du risque et de l'action qui l'a poussé, à 21 ans, à s'engager comme parachutiste. Le propre des forces spéciales est d'aller sur des cibles à haute valeur ajoutée, "c'est-à-dire des réseaux d'individus extrêmement nuisibles", explique le commandant des forces spéciales terre.

Le JT
Les autres sujets du JT