Le préfet de police de Paris Didier Lallement va quitter son poste le 20 juillet

Le gouvernement doit annoncer son départ le 20 juillet, à l'issue du conseil des ministres.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le préfet de police de Paris Didier Lallement, aux Invalides pour l'hommage au dernier compagnon de la Libération, Hubert Germain, le 15 octobre 2021 (LUDOVIC MARIN / POOL)

Le préfet de police de Paris Didier Lallement va quitter son poste le 20 juillet, a appris franceinfo, lundi 11 juillet, confirmant une information du Monde.

>> cinq fois où le préfet de police Didier Lallement, sur le départ, s'est retrouvé sous le feu des critiques

Le départ de l'actuel préfet de police doit être annoncé par le gouvernement le 20 juillet à l'issue du conseil des ministres. Son successeur sera ensuite nommé immédiatement. Didier Lallement quittera son poste dans la foulée. Il a atteint, en août dernier, la limite d'âge de 65 ans dans le corps préfectoral mais son mandat a été prolongé de deux ans grâce à une disposition dérogatoire.

Arrivé à la tête de la préfecture de police de Paris il y a un peu plus de trois ans, le 21 mars 2019, Didier Lallement a souvent été au cœur de polémiques, comme lors du confinement où il avait déclaré que "ceux qu’on trouve dans les réanimations sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté". Sa gestion lors de nombreuses manifestations ou après les incidents au Stade de France a également souvent été critiquée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.