Inde : Emmanuel Macron veut trouver un nouveau partenaire commercial

Emmanuel Macron entame aujourd'hui une visite d'État en Inde. Un déplacement pour renforcer la présence française dans ce pays, deuxième État le plus peuplé au monde. Décryptage.

La France n'a pas encore tissé de liens forts avec l'Inde. Les échanges entre les deux pays restent limités. Actuellement, l'Inde n'est que le 18ème client de la France mais les relations s'améliorent. En 2017,  les exportations tricolores entre Paris et New Delhi ont gagné plus de 30%.

L'armement et l'énergie au cœur des discussions

L'Inde reste le premier importateur d'armes au monde. Les relations commerciales entre les deux pays  sont donc dominées par le secteur militaire. Cette visite d'État devrait connaître son lot d'annonces, de partenariats et de contrats. En effet, la France compte convaincre ses homologues de l'armée indienne de se doter de Rafales supplémentaires en plus des trente-six déjà achetés. Les hélicoptères Panthères, développés par Airbus, ou encore les sous-marins Scorpène sont également au coeur des tractations.

L'énergie constituera un des autres axes des discussions commerciales. Les entreprises françaises du soleil souhaitent se positionner au moment où l'Inde affiche des objectifs très ambitieux dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et sa famille en habits traditionnels, devant le Temple d\'or, à Amritsar, en Inde, le 21 février 2018. 
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et sa famille en habits traditionnels, devant le Temple d'or, à Amritsar, en Inde, le 21 février 2018.  (PRITAM THAKUR / THE TIMES OF INDIA / AFP)