Jean-Joseph Boillot : "Sur le plan économique, nous partons de très loin avec l'Inde"

L'économiste spécialiste de l'Inde, Jean-Joseph Boillot, est l'invité du plateau de Soir 3. L'occasion de revenir sur les différents enjeux qui se jouent autour de la visite d'Emmanuel Macron en Inde à partir de ce vendredi 9 mars.

Voir la vidéo

La France a-t-elle beaucoup à gagner avec l'Inde ? C'est la question que l'on se pose au moment où le Président de la République se rend en voyage diplomatique en Inde, ce vendredi 9 mars. Objectif : renforcer la place de la France auprès du deuxième pays le plus peuplé au monde, derrière la Chine. Un enjeu d'importance, comme le détaille l'économiste Jean-Joseph Boillot. "Sur le plan économique, nous partons de très loin. Les échanges ont doublé en l'espace de trois, voire quatre ans", explique cet économiste spécialiste de l'Inde. Avant d'ajouter : "On est monté à 5 milliards de dollars d'exportations françaises, mais on reste très loin dans le classement des partenaires commerciaux de l'Inde".

Un monde multipolaire

Comme l'a récemment indiqué l'Élysée, la France n'est que le 20ème fournisseur de la France de l'Inde, quand l'Inde est le 18ème client de la France. D'où la nécessité de renforcer les échanges pour ces deux pays. D'autant que l'Inde est le "troisième produit intérieur brut mondial", poursuit l'économiste. "La France essaye de créer un monde multipolaire, en opposition à celui où les deux grands, la Chine et États-Unis, font le jeu mondial. La diplomatie française essaye alors de regrouper ceux qu'elle considère comme ses amis, à l'image de l'Inde".

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Joseph Boillot
Jean-Joseph Boillot (FRANCE 3)