François Hollande a-t-il su répondre au défi de la sécurité ?

France 3 revient sur le bilan du quinquennat de François Hollande. Première thématique abordée : la sécurité.

La sécurité est, en raison des attentats qui ont frappé la France ces dernières années, devenue une des priorités principales des Français. François Hollande a dû s'appliquer durant ces cinq années à répondre à ce défi, en luttant du mieux possible contre la menace terroriste.

État d'urgence

À la suite de l'attentat de Charlie Hebdo en janvier 2015, le président fait passer le plan Vigipirate au niveau d'alerte attentat, encore en application aujourd'hui. Le 11 janvier, lors de la manifestation "Je suis Charlie", François Hollande prend la tête d'un cortège, entouré de dizaines de chefs d'État, et se présente en tant que figure de la lutte contre le terrorisme islamiste.

La nuit même des attentats survenus à Paris et au Bataclan, François Hollande prend la parole alors que l'assaut des forces de police n'a pas encore été donné. L'état d'urgence décrété, la police peut mener des opérations de perquisitions, confiscations d'armes et assignation à résidence, le tout sans l'accord des juges, jusqu'alors requis. Trois jours après les attaques, François Hollande annonce plusieurs milliers de recrutements pour la police et la justice. Un niveau d'intensité rehaussé, qui mènera de nombreux policiers, à bout de nerfs, à désapprouver la politique sécuritaire du président.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande à Argenton-sur-Creuse (Indre), le 5 mai 2017.
François Hollande à Argenton-sur-Creuse (Indre), le 5 mai 2017. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)