Florence Parly défend l'alliance franco-allemande pour construire les futurs Rafale et Leclerc

La ministre des Armées Florence Parly est l'invitée des "4 Vérités" de France 2 jeudi 21 juin.

France 2

Le projet de loi de programmation militaire a été approuvé en commission mixte paritaire Assemblée nationale-Sénat, ce qui ouvre la voie à son adoption définitive. Elle prévoit une montée en puissance du budget de la défense. "C'est la première fois depuis la fin de la guerre froide que les moyens des armées progressent", se félicite Florence Parly.

"Ça va réparer les carences du passé : renouveler les équipements et améliorer les conditions de vie et d'entraînement des soldats. Et ça va préparer l'avenir avec l'arrivée dans les années 2040 du successeur de l'avion de combat Rafale et du char d'assaut Leclerc construits avec l'Allemagne", explique la ministre de la Défense dans "Les 4 Vérités" jeudi 21 juin.

Elle veut "investir plus" dans l'espace

"Les États-Unis sont les premiers contributeurs de l'OTAN. C'est pour ça que l'Europe de la défense est une construction nécessaire dans ce contexte" où Donald Trump remet en cause ses financements, souligne-t-elle.

Donald Trump veut lancer une armée de l'espace, mécontentant la Russie. "Nous, dans la loi de programmation militaire, nous considérons que l'espace est un domaine majeur dans lequel effectivement il pourrait y avoir à terme des confrontations", a déclaré Florence Parly. "Donc il faut pouvoir investir dans le domaine spatial plus que nous le faisons encore pour pouvoir surveiller cet espace et éviter qu'il ne devienne un espace de confrontations majeures", a conclu la ministre.

Florence Parly
Florence Parly (France 2)