État islamique : l'armée américaine lance l'assaut en Libye

Après l'Irak et la Syrie, Washington annonce des bombardements en Libye, à la demande du gouvernement d'union nationale. Syrte, le bastion des jihadistes, est visé.

France 2

Rue par rue, voire maison par maison, les forces libyennes progressent dans la ville de Syrte (Libye). Face à elles, quelques centaines de jihadistes sont retranchés. L'endroit est stratégique : proche des raffineries de pétrole, à mi-chemin entre Tripoli, la capitale et la ville de Benghazi. C'est un enjeu crucial pour Barack Obama, qui a parlé d'une "question de sécurité nationale dans notre combat contre l'État islamique pour faire en sorte que les forces libyennes terminent le travail".

À la demande des forces libyennes

Depuis le lundi 1er août, pour la première fois, des raids massifs sont menés par des drones lancés de Jordanie et pilotés depuis la Sicile, et par des avions de combat à partir d'un navire d'assaut. Il y a eu huit frappes pour le moment. Ces frappes américaines ont été faites à la demande des forces libyennes au sol, qui sont aux prises avec des snipers, des voitures-suicides et des mines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants libyens du gouvernement d\'union nationale progressent vers des positions tenues par le groupe Etat islamique à Syrte (Libye), dimanche 31 juillet 2016.
Des combattants libyens du gouvernement d'union nationale progressent vers des positions tenues par le groupe Etat islamique à Syrte (Libye), dimanche 31 juillet 2016. (GORAN TOMASEVIC / REUTERS)