Cet article date de plus d'un an.

Défense : la France bientôt dotée de drones kamikazes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Défense : la France bientôt dotée de drones kamikazes
Article rédigé par France 2 - M. Burgot, A. Fisher, F. Bohn, B. de Saint-Jore
France Télévisions
France 2
Après des années d’hésitation, la France effectue un virage et lance plusieurs projets visant à fabriquer des drones capables de porter sur une longue distance des charges explosives.

Certains les appellent des drones kamikazes, d’autres des minutions rôdeuses. La France est en train de se doter de ces engins volants, qui transportent des explosifs. La guerre a montré leur efficacité. Certains s’écrasent sur leurs cibles, d’autres larguent leur charge. Le projet le plus abouti en France est celui du drone Sky Carrier : il pourra porter jusqu’à 35 kg de charge, sur une distance de 10 km. 

La France dit non à l’intelligence artificielle 

Certains de ces futurs drones de l’armée française sont évalués à 20 000 euros pièce, un coût relativement modeste. La France veut rattraper son retard dans ce domaine. Le ministère de la Défense s’est toutefois fixé une ligne rouge : pas de drone qui ouvre le feu sans intervention humaine. "On n’aura jamais une machine qui va choisir de son propre chef de tuer quelqu’un", explique Xavier Tytelman, consultant défense chez Air&Cosmos. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.