Coupe du Monde : en Russie, les hooligans sont tenus à l'œil

Des combats extrêmement violents avaient eu lieu à Marseille (Bouches-du-Rhône) lors de l'Euro de football 2016. Les hooligans étaient pour la plupart russes. La Coupe du Monde ayant lieu en Russie cette année, les autorités se sont montrées particulièrement vigilantes.

Voir la vidéo
France 2

Les policiers russes, depuis des mois, se préparent au pire : des heurts violents avec des hooligans. D'ici le coup d'envoi de la Coupe du Monde de football, des milliers d'hommes de la garde nationale vont être déployés en renfort dans les 11 villes où va se dérouler la compétition. Pour Vladimir Poutine, tout juste réélu, la Coupe du Monde est bien plus importante encore que le furent les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, en 2014.

Un dispositif de sécurité exceptionnel

Les consignes sont claires : rien ne doit venir ternir l'image de la Russie, surtout pas des affrontements comme ceux qui ont eu lieu à Marseille (Bouches-du-Rhône) lors de l'Euro 2016, entre supporters russes et anglais. À Moscou (Russie), l'un de ceux qui ont participé à ces violences accepte de témoigner anonymement. "Le foot, pour moi, ce n'est pas ça qui comptait. Ce qui comptait, c'était de me battre", assure-t-il.

Pour éviter que de tels incidents se produisent à nouveau, le dispositif mis en place est exceptionnel, comme ici, lors d'un match entre la Russie et le Brésil : partout, des policiers à pied, à cheval, en uniforme et en civil. Une démonstration de force à la fois dissuasive et rassurante pour la majorité des spectateurs. Pour assister à un match, il ne suffira pas d'avoir un billet acheté sur internet, mais également un passeport de supporter. La Russie est la première à avoir mis en place ce système qui permet d'écarter à l'avance les supporters déjà fichés. Les hooligans russes regarderont la Coupe du Monde depuis chez eux, à la télévision. Ils n'auront ni accès aux stades, ni aux fan zones, où les matchs seront retransmis en direct sur écran géant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le stade de football d\'Ekaterinbourg (Russie) spécialement préparé pour la Coupe du monde 2018, le 11 mai 2018.
Le stade de football d'Ekaterinbourg (Russie) spécialement préparé pour la Coupe du monde 2018, le 11 mai 2018. (DONAT SOROKIN / TASS / GETTYIMAGES)