Cet article date de plus de quatre ans.

Barcelone : la sécurité en question

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Barcelone : la sécurité en question
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La maire de Barcelone (Espagne) refuse d'installer des bornes en béton sur les Ramblas.

À l'endroit même où le fourgon a commencé sa course, en haut des Ramblas, deux camions de police barrent désormais le passage. Sur le reste de l'avenue, rien n’a changé. Pas de barrières, pas de bornes en béton, seulement des patrouilles piétonnes habituelles. Faut-il fermer les Ramblas à la circulation ? Touristes et habitants sont partagés.

Problème de sécurité routière

Il y a dans un premier temps un problème de sécurité routière. Les voies latérales sont étroites et le terre-plein central, piéton, doit rester accessible aux véhicules de secours. La mairie de Barcelone a procédé à des aménagements en installant des lampadaires, des kiosques et des arbres avant l'attaque terroriste pour empêcher les poids lourds de s'y introduire. Pour l'instant, la maire de Barcelone (Espagne) n'entend pas en faire davantage. Décision différente à Madrid où dans les heures ayant suivi l'attentat, la mairie de la capitale a décidé de sécuriser la célèbre place de la Puerta del Sol.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.