Cet article date de plus de quatre ans.

Attaque à Orly : ce que l'on sait de l'assaillant abattu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attaque à Orly : ce que l'on sait de l'assaillant abattu
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un homme qui venait de subtiliser l'arme d'un militaire a été abattu par les forces de sécurité dans le terminal d'Orly Sud (Val-de-Marne) ce samedi 18 mars. Précisions sur l'assaillant avec Audrey Goutard.

C'est la section antiterroriste du parquet qui a été saisie ce samedi 18 mars, après qu’un homme a été abattu par un militaire de l’opération Sentinelle à l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne). Il avait tenté de s’emparer de l’arme de l’un des militaires. "Oui, parce qu'à l'évidence c'est un acte terroriste contre un symbole de l'État, des militaires. Même si cet homme n'était pas connu des services de police en tant que tel, en tant que terroriste. Il n'est pas fiché S. Il avait fait l'objet d'une enquête antiterroriste des services antiterroristes en 2015 et cette enquête n'avait rien donné", explique Audrey Goutard sur le plateau de France 2.

Son père et son frère sont actuellement en garde à vue

Son profil est celui d'un délinquant classique, d'un voyou de banlieue. "Il est connu pour braquage, trafic de stupéfiants. Les policiers vont devoir comprendre comment il a pu passer du logiciel de délinquant de droit commun à celui de terroriste. Ils vont essayer d'enquêter dans leur entourage. Son père et son frère sont actuellement en garde à vue. Une attaque qui intervient un mois et demi après celle survenue au Louvre contre les militaires également. Les militaires du groupe Sentinelle sont actuellement visibles et symboliques donc les terroristes s'attaquent à eux de façon privilégiée. C'était le cas également à Nice en 2015 et à Valence en 2016. A chaque fois, les agresseurs ont été neutralisés", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.