Armée : opération pour séduire les parlementaires

L'Armée fait du lobby pour convaincre les parlementaires de voter le projet de loi de programmation militaire, présenté le jeudi 8 mars en Conseil des ministres.

Voir la vidéo
France 3

En apparence, un briefing d'opération antiterroriste très classique. Sauf qu'ici, face aux militaires, s'alignent les costumes-cravates. 20 sénateurs vite revêtus et embarqués pour l'exercice. Pour Ronan Le Gleut, jeune sénateur, c'est une première : le voici au cœur d'un véhicule blindé d'observation. La manœuvre mobilise d'importants moyens : hélicoptères, blindés, une démonstration de force de l'Armée de terre organisée spécifiquement pour les sénateurs en charge des questions de défense.

Assiettes bien garnies, vin et échanges informels

Quelques heures plus tôt, c'est le chef d'état-major lui-même qui accueillait ces parlementaires. L'occasion pour lui de glisser quelques messages sur la très forte mobilisation de son armée. Pour l'occasion, l'Armée de terre sort le grand jeu. Les élus sont intégralement pris en charge et le cadre est opportunément choisi : la prestigieuse Légion étrangère et son folklore. Assiettes bien garnies, vin de la Légion, et échanges informels. Quelques jours après cette rencontre, certains de ces parlementaires se sont envolés avec l’Armée vers le Sahel (Mali) pour mieux évaluer l'engagement antiterroriste des forces françaises sur le terrain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires français à Thionville (Moselle), le 17 novembre 2017.
Des militaires français à Thionville (Moselle), le 17 novembre 2017. (MAXPPP)