Apprentissage : l’excellence des Compagnons du devoir

Les Compagnons du devoir permettent aux jeunes de se former à de nombreux métiers manuels. 90% d’entre eux trouvent ensuite du travail.

FRANCE 3

Carrosserie, pâtisserie, menuiserie, les Compagnons du devoir préparent les jeunes à pas moins de 30 métiers manuels. Xavier, 26 ans, a choisi de faire revivre les voitures anciennes chez un carrossier de Strasbourg (Bas-Rhin), où il travaille en alternance. La spécificité de cette association ouvrière, outre la renommée du savoir-faire, est l’itinérance, de chantier en chantier, le fameux tour de France.

90% des compagnons trouvent du travail

Léa n’est encore qu’aspirante. Caen (Calvados) est sa première étape. La directrice de l’entreprise qui l’emploie est elle aussi issue des Compagnons du devoir. Si elle est aujourd’hui à Bordeaux (Gironde), cela fait cinq ans que Margot voyage quant à elle de ville en ville pour apprendre la pâtisserie. À la fin de leur périple, les Compagnons du devoir exposent leurs chefs-d’œuvre et 90% d’entre eux trouvent du travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un mineur délinquant travaille avec un agent technique, le 18 mai 2009, dans la menuiserie du centre éducatif fermé de Mulhouse (Haut-Rhin).
Un mineur délinquant travaille avec un agent technique, le 18 mai 2009, dans la menuiserie du centre éducatif fermé de Mulhouse (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)