Vols de raisins : les vignerons organisent des tours de garde

Les vendanges se déroulent sous pression en Bourgogne. Alors que la récolte s'annonce décevante en raison des intempéries du printemps, des vignerons ont mis en place des tours de garde pour se prémunir d'éventuels vols de raisins.

France 2

Il a eu la mauvaise surprise en inspectant ses vignes au petit matin. Ce viticulteur installé à Meursault (Côte-d'Or) s'est fait voler en pleine nuit une partie de sa récolte encore sur pied. "C'est la déprime, le dégoût. Pourquoi venir voler quelques caisses ?", se désole Éric Boussey, viticulteur. Le préjudice est limité : l'équivalent d'une centaine de bouteilles. Mais ce vol intervient dans un climat tendu après le gel et la grêle du printemps. La récolte est peu abondante en Bourgogne. Sur beaucoup de parcelles, cela représente à peine 20% d'une année normale. Alors en pleine période de vendanges, les viticulteurs sont sur les nerfs.  

La Garde républicaine déployée en 2012 

À une vingtaine de kilomètres de Meursault, les vignerons de Givry (Saône-et-Loire) déploient les grands moyens. Tant qu'il y aura du raisin sur les vignes, rondes et surveillances nocturnes sont organisées pour surveiller la récolte. Jusqu'à présent, rien à signaler. Les vols de raisins au moment des vendanges sont un phénomène qu'on observe notamment les années où la vigne produit peu. En 2012 en Champagne, la Garde républicaine avait même été déployée pour surveiller les vignes. Jusqu'à la fin des vendanges , la vigilance reste de mise chez les viticulteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015.
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015. (FRANCE 3 BOURGOGNE)