Vin : les vignes françaises malades

Depuis quelques années les vignes françaises sont atteintes de maladies. Un dépérissement de la vigne inexpliqué qui touche toutes les exploitations.

France 3

Ces dernières années, les vignerons constatent un mal mystérieux toucher leurs ceps. Ceux-ci s'assèchent avant de mourir prématurément. Un mal qui touche les trois quarts des vignes françaises. Les chambres d'agriculture ont ainsi embauché des spécialistes de la vigne pour collecter des informations et conseiller les vignerons sur ce dépérissement de la vigne. "Ce sont des rendements qui diminuent et c'est une longévité des pieds de vigne de plus en plus faibles, c'est-à-dire 25 ans au lieu de 50 ans", explique l'une des expertes sur le terrain.

Un plan de lutte lancé par la filière viticole et l'État

Il est difficile de sauver les plants malades et parfois on ne peut que constater les dégâts. Il faut alors arracher les ceps morts. Cela représente 2 000 ceps par an pour Boris Desbourdes, vigneron dans la Loire, soit 2% des 15 hectares de son vignoble. Il n'y a aucune incidence sur la qualité du vin, mais la filière viticole et l'État ont lancé un plan de lutte contre ce dépérissement de la vigne car il fait peser des risques économiques sur la viticulture. La recherche n'écarte aucune piste : réchauffement climatique, pratiques viticoles mal adaptées, mauvaise qualité des plants, mais elle attend beaucoup des observations des vignerons sur le terrain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018.
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018. (PHILIPPE ROY / AURIMAGES / AFP)