Cet article date de plus de deux ans.

Vendanges : les viticulteurs s'inquiètent du manque de saisonniers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Vendanges : les viticulteurs s'inquiètent du manque de saisonniers
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Si la récolte s'annonce bonne pour les viticulteurs, le manque de main-d'œuvre pour récolter le raisin est une véritable inquiétude.

La récolte s'annonce bonne et de qualité pour les vignerons. Après le soleil et la chaleur de l'été, les vendanges devraient commencer avec une dizaine de jours d'avance. Pour vendanger son crémant, Sandrine Martinot a du mal à constituer une équipe, elle doit trouver 20 personnes. La Bourgogne a besoin d'environ 15 000 vendangeurs et les viticulteurs se plaignent de difficultés à recruter.

Loger les saisonniers

Le domaine Chevalier, en Côte-d'Or, cherche une quarantaine de personnes car les effectifs ne sont pas encore complets. Le logement est le principal problème : la plupart des candidats viennent de loin et demandent à être hébergés. La famille Chevalier dispose d'un bâtiment avec plusieurs dortoirs, mais les normes sont sévères. Elle ne peut loger que 20 personnes, la moitié de son effectif.

À Pôle emploi, des équipes font le lien entre les offres et les candidats. La main-d'oeuvre étudiante est moins importante, car la rentrée a été avancée à début septembre. Exceptionnellement, Sandrine Martinot va donc transformer son jardin en camping pour vendangeurs. La pénurie de main-d'oeuvre touche aussi d'autres vignobles, comme le Bordelais et la Champagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.