Vague de froid : les exploitations des arboriculteurs frappées par le gel

Publié
Vague de froid : les exploitations des arboriculteurs frappées par le gel
FRANCE 3
Article rédigé par
B.Aparis, France 3 Régions, D.Fuchs - France 3
France Télévisions

Le gel frappe les exploitations des arboriculteurs partout en France. Dans la nuit du lundi 4 avril, les températures ont éprouvé les cultures, et tout particulièrement les arbres de fruits à noyaux.

À Rivière-sur-Tarn (Aveyron), lundi 4 avril, l'arboriculteur Alexandre Bouviala effectue une tournée d'inspection de ses cultures, après une nuit glaciale. La nuit du 4 avril a en effet été la plus froide enregistrée pour ce mois depuis 1947. Les braseros, installés pour maintenir les cultures à une température convenable, sont encore chauds, mais au premier regard, cela n'a pas suffi. L'arboriculteur, qui produit des nectarines et des abricots, est sûr d'avoir perdu au moins 50% de sa récolte.

Des épisodes de plus en plus fréquents

Devant ce péril glacé qui se répète de plus en plus souvent, il n'y a pas de solution à court terme. À Sierck-les-Bains (Moselle), la récolte de mirabelles de l'arboricultrice Sarah Leisen est aussi compromise. Dans la nuit du 4 avril, le thermomètre est descendu à -5 degrés. Le gel a brûlé fleurs et bourgeons. À Gordes (Vaucluse), les cerisiers de Bertrand Mille ont également été frappés par le gel. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.