Tour de France : la 16e étape neutralisée par une manifestation d'agriculteurs

La 16e étape du Tour de France a été neutralisée par une manifestation d'agriculteurs. Les coureurs ont été contraints de s'arrêter après un jet de grenades lacrymogènes. Les précisions de Grégory Naboulet en direct de Luscan, en Haute-Garonne.

FRANCE 2

Une quarantaine d'agriculteurs a tenté de bloquer le passage du Tour ce mardi 24 juillet en utilisant des bottes de paille et des moutons, afin de protester contre la suppression d'aides agricoles dans leur région. "Lorsque les forces de l'ordre qui ouvrent la route du Tour ont constaté cette tentative de blocage, elles ont été contraintes de faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule", rapporte Grégory Naboulet, en duplex depuis Luscan (Haute-Garonne).

La plus longue étape du Tour

Lorsque le peloton est arrivé quelques secondes après, certains coureurs ont été incommodés par les émanations de gaz lacrymogène, contraignant Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, à neutraliser la course. "C'est un fait extrêmement rare, précise Grégory Naboulet : il y a trois véhicules de secours qui suivent en permanence le peloton, ils ont pris en charge directement les coureurs qui ont été touchés. La course est repartie une deuxième fois à 12h36." L'incident est survenu une trentaine de kilomètres après le départ de Carcassonne (Aude), lors de cette étape, la plus longue étape de montagne de ce Tour de France : 218 kilomètres en direction de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne).

Le JT
Les autres sujets du JT
Chris Froome et Geraint Thomas lors de la 15e étape du Tour de France, le 22 juillet 2018. 
Chris Froome et Geraint Thomas lors de la 15e étape du Tour de France, le 22 juillet 2018.  (MARCO BERTORELLO / AFP)