Seine-Maritime : un potager au pied de la cité

Les habitants jardinent ensemble sur les anciennes pelouses.

France 3

Du foin et du maïs au pied d'une barre d'immeuble. L'image paraît insolite. Et pourtant. Depuis deux mois, les habitants de Dieppe (Seine-Maritime) récoltent des tomates, des pommes de terre ou des courges. Alexandre se rend au jardin deux fois par mois pour initier les habitants à la permaculture. Ensemble, ils ont transformé 70 mètres carrés de jardinières et de plates-bandes en un potager collectif.

Un jardin sans pesticides

Plus besoin de tondeuse, ni de pesticides. Le lieu de vie est auto-suffisant et respectueux de l'environnement. "C'est une culture permanente avec une haute production sur petites surfaces, en combinant des légumes annuels, des fleurs, des aromatiques, différents arbres fruitiers. On a la volonté de reconnecter les gens à la terre, et de prendre conscience de l'importance de la nourriture et de l'alimentation", explique Alexandre Bourard, responsable de l'association "nouvelles élégances". Stéphane s'est pris au jeu. Le Dieppois a patiemment appris à nourrir le sol avec du carton et du foin et à surveiller les cultures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bonduelle a annoncé, le 15 mai 2015, avoir modifié les fiches produits de ses conserves préparées avec des ingrédients d\'origine animale.
Bonduelle a annoncé, le 15 mai 2015, avoir modifié les fiches produits de ses conserves préparées avec des ingrédients d'origine animale. (JOËL DOUILLET / BIOSPHOTO / AFP)