Sécheresse : les inquiétudes du monde agricole

La vague de chaleur en cours accentue l’épisode de sécheresse et complique encore davantage le travail des agriculteurs. Maeva Damoy est sur le plateau du 12/13 pour faire un point sur une situation critique.

Au niveau du manque d’eau, la situation est critique pour les agriculteurs français. "C’est le mois de juillet le plus sec depuis 60 ans, précise la journaliste Maeva Damoy. 72 départements sont concernés par 144 arrêtés préfectoraux, mais pas tous à la même échelle. Il existe quatre niveaux d’alertes pour particuliers et professionnels : de la vigilance simple au seuil de crise. Il faut limiter l’usage de l’eau, de  50 % dans des départements comme le Doubs et la Mayenne, c’est l’équivalent de trois jours d’arrosage supprimés pour les professionnels. Les restrictions sont parfois totales comme en Saône-et-Loire ou en Haute-Vienne."

Éleveurs et maraîchers sont fortement impactés

Quelles sont les professions les plus touchées par les restrictions ? "Il y a les éleveurs qui souffrent pour nourrir ou abreuver leurs bêtes. Les maraîchers également, ajoute Maeva Damoy. On le constate en rayon : il y a moins de salades, moins de melons. Pour ne rien arranger, les insectes nuisibles se développent mieux sous les fortes chaleurs. Autre secteur impacté : le bâtiment, qui prélève de l’eau pour la construction."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un champ de maïs victime de la sécheresse, à Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), le 23 septembre 2019. 
Un champ de maïs victime de la sécheresse, à Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), le 23 septembre 2019.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)