Sécheresse : les éleveurs autorisés à faucher leurs jachères

La sécheresse contraint les autorités à prendre des mesures d'urgence. Le soleil fait des dégâts dans les champs alors le gouvernement multiplie les dérogations pour venir en aide aux agriculteurs, notamment en les autorisant à puiser dans leurs jachères.

FRANCE 2

Jean-Louis Renoux, exploitant agricole à Ambrières dans la Marne, attendait ce moment avec impatience. L'agriculteur peut enfin faucher ses jachères, des terres laissées au repos où poussent des plantes sauvages pour préserver la biodiversité. Mais avec la sécheresse, l'exploitant n'a pas le choix. "Je ne peux pas me passer de faucher les jachères sinon je vais taper dans les stocks qui sont réservés pour mes vaches l'hiver", explique Jean-Louis Renoux. Depuis la fin du mois de juillet, il n'y a plus d'herbes dans les prés où pâturent les vaches. Résultat : il est obligé de nourrir sa centaine de bêtes avec de la paille achetée ou prélevée dans son stock. C'est un fourrage qui nourrit mal. La jachère devrait lui permettre d'économiser l'équivalent de trois à quatre semaines d'alimentation, soit 2 500 €.

Autorisation de faucher les jachères dans 60 départements

Les agriculteurs de 27 nouveaux départements peuvent désormais utiliser leurs jachères.D'autres dérogations ont déjà été accordées, au total 60 départements bénéficient de cette autorisation. Pour la chambre d'agriculture de la Marne, cette décision est trop tardive. Les jachères ont elles aussi souffert de la sécheresse. Faute d'herbes grasses, les vaches ont déjà maigri.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un troupeau de vaches, dans un champs à Tilly-sur-Seulles (Calvados), le 8 juin 2019. 
Un troupeau de vaches, dans un champs à Tilly-sur-Seulles (Calvados), le 8 juin 2019.  (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)