Sécheresse : la production d'olives s'effondre

Cette année, les oliveraies du sud de la France souffrent de la sécheresse. Dans l'Hérault, la production s'effondre. Les pertes sont estimées à 70%.

FRANCE 2

La récolte 2019 a un goût amer pour Jean-Luc Dedieu, oléiculteur. Sur les 1 500 arbres que compte son oliveraie, il n'a pu cueillir que 500 kg d'olives de table, soit dix fois moins que l'an dernier. La faute à la sécheresse. La canicule a contraint les oliviers à se débarrasser de leurs fruits pour survivre. Il estime les pertes à 70%.

Les oléiculteurs espèrent la pluie

À la coopérative oléicole de Clermont-l'Hérault (Hérault), les premières cagettes d'olives sont arrivées cette semaine. Pour celles qui passeront l'étape du tri, chaque fois le même constat : beaucoup de petites ou moyennes olives. Or, la récolte est rémunérée en fonction du calibre, entre 0,6 € et 4,6 € le kilo. Bientôt, ce sera la saison de l'huile d'olive. À partir de mi-octobre, les moulins se remettront en marche. D'ici là, les oléiculteurs espèrent que les pluies permettront aux olives de grossir suffisamment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un documentaire de France 5 explique comment les olives vertes sont transformées en olives noires.
Un documentaire de France 5 explique comment les olives vertes sont transformées en olives noires. (PIERRE-ALEXANDRE GAURIER / MOOD4FOOD / AFP)