Sécheresse : d'importantes pertes pour les agriculteurs

La sécheresse de l'été laisse d'importantes traces chez les agriculteurs, qui ont souvent dû sacrifier une partie de leur production en raison des restrictions d'arrosage.

France 3

Le paysage est désertique, des cultures sont totalement grillées par des semaines de soleil. Nous sommes en Champagne. Ici, à cause des restrictions d'eau, un agriculteur n'a pas pu arroser ses pommes de terre autant que nécessaire. Sa production est en baisse. Même situation dans le Doubs : un maraîcher n'a pas vu la pluie depuis des semaines. Les dégâts sont nombreux à l'heure du bilan. Il cultive des légumes bio. Le département a imposé des restrictions d'eau, alors il sacrifie les plantes les moins rentables. Pour le reste, l'arrosage est obligatoire. Cette année, il a déjà perdu la moitié de sa récolte.

Les éleveurs piochent dans leurs réserves

À une centaine de kilomètres au sud, les vaches d'un producteur de lait n'ont pas d'herbe dans les prés, il doit puiser dans ses réserves d'hiver pour les nourrir. Les animaux souffrent, il faut être vigilant. La situation accentue les difficultés financières des agriculteurs, beaucoup d'éleveurs envisagent de vendre une partie de leur bétail.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, veut revoir la gestion de l\'eau en France (illustration).
La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, veut revoir la gestion de l'eau en France (illustration). (MAXIME JEGAT / MAXPPP)