Scandale du chlordécone : le pesticide a été utilisé malgré son interdiction

La commission parlementaire sur le chlordécone a révélé des faits consternants sur ce pesticide largement utilisé aux Antilles.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le chlordécone a été épandu pendant des décennies dans les bananeraies des Antilles pour protéger les fruits d'un insecte ravageur. Toxique, ce pesticide est pourtant interdit aux États-Unis depuis 1976. Il faudra attendre 1993 pour que la France fasse de même. Devant la commission d'enquête parlementaire, réunie cette semaine à Paris, la répression des fraudes affirme que l'utilisation du chlordécone s'est poursuivie bien après son interdiction du fait d'un vendeur importateur peu scrupuleux. Un juge d'instruction rendra un non-lieu dans cette affaire en 2002, les faits étant prescrits.

Importations frauduleuses

Le pesticide a été importé frauduleusement. Un fait confirmé par des photographies prises par un ancien inspecteur de la répression des fraudes. L'exposition de la population à ce pesticide continue, avec un risque de naissances prématurées et de cancer de la prostate. D'après un expert du CNRS, la décontamination des sols est possible grâce à de la limaille de fer. Mais le chantier n'a pas été lancé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bananeraies ravagées par le passage de l\'ouragan Maria à Moravie, en Guadeloupe, le 22 septembre 2017.
Des bananeraies ravagées par le passage de l'ouragan Maria à Moravie, en Guadeloupe, le 22 septembre 2017. (HELENE VALENZUELA / AFP)